A l’origine, il y avait le lait…
 
L’homme a inventé le fromage par accident, en voulant transporter du lait… Puis c’est devenu "LA" solution pour conserver le lait. En fonction du terroir, de la quantité de lait à conserver et du temps de conservation souhaitée, les hommes, dans leur région, ont créé leurs propres fromages. Aujourd’hui le patrimoine fromager français compte plus de 1200 sortes, le saviez-vous ?
 
Ces fromages sont classés en différentes catégories :
 
       
 
Les fromages de chèvre
A partir de lait de chèvres
 
 
 
Les fromages à pâtes molles à croûte fleurie
Pour protéger de l'environnement extérieur, ils sont ensemencés de penicillium qui va coloniser la croûte et leur donner un aspect duveteux
 
 
 
Les fromages à pâtes molles à croûte lavée
Pour éliminer les moisissures, les fromages sont lavés avec une eau del lavage salée ou de l'alcool, cette technique permet de personnaliser le fromage. C'est le secret le mieux gardé de l'affineur !
 
 
 
Les fromages à pâtes pressées
Pour concentrer davantage de lait et le conserver le plus longtemps possible, les fromages sont pressés afin d'éliminer plus d'eau.
- Les fromages à pâtes pressées cuites : pour éliminer encore davantage d'eau, le caillé est chauffé
- Les fromages à pâtes pressées non cuites : le caillé n'est pas chauffé
 
 
 
Les fromages à pâtes persillées
C'est un accident, en laissant le fromage dans un air confiné, de la moisissure s'est développée et les pâtes persillées sont nées.
 
   
 
Les fromages frais
Ces fromages sont fraîchement moulés et non affinés
 
   
 
Les fromages fondus
Rien ne se perd dans une fromagerie !
Les fromages non conformes ou les restes sont fondus pour obtenir des fromages très fondants à longue durée de conservation
 
 
 
 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour faciliter et optimiser votre navigation sur notre site et en mesurer la fréquentation. En savoir plus.