Andouille de Vire à l’ancienne fumée au bois de hêtre VPF 1 kg La Grande Charcuterie

Image
Andouille de Vire a l'ancienne fumee au bois de hetre VPF 1 kg La Grande Charcuterie - 0177280 - PassionFroid - Grossiste alimentaire
  • Référence : 177280
  • Mise à jour : 18/11/2020
    Dluo : 120 jours
Frais. Sous vide. Cuit. Chaudins de porc, boyau naturel. Fabrication et embossage à la main. Fumage traditionnel au bois de hêtre.
Critère et fréquence de la réglementation nutrition

Entrée > 15% de MG

Liste des allergènes

Traces de gluten, Traces de soja

Dénomination réglementaire

Andouille de Vire à l'ancienne fumée au bois de hêtre

Valeurs nutritionnelles

Pour 100g
Énergie 252 Kcal
1046 KJ
Matières grasses 20 g
Dont acides gras saturés 9.6 g
Glucides 0.01 g
Dont sucre 0.01 g
Fibres alimentaires 0.01 g
Protéines 18 g
Sel 2.9 g
Calcium 0 mg
La préparation
  • S'utilise à froid comme à chaud.
Plus
  • Une andouille de Vire supérieure à l'ancienne, une fabrication traditionnelle : embossage à la main sous boyau naturel, cuisson et fumaison au bois de hêtre.
  • Une origine reconnue à la filière maîtrisée qui favorise la proximité de l'amont et le développement économique français. A valoriser sur vos cartes !
  • La Grande Charcuterie vous propose des produits qui vous aideront à animer votre carte. Convivialité, bonne humeur et voyage culinaire seront les maîtres-mots de vos clients face à vos assiettes et planches de charcuteries appétissantes. Proposer un bel assortiment de charcuterie c'est véhiculer : une image généreuse et conviviale, un savoir-faire et une connaissance des produits. La Grande Charcuterie s'inscrit dans cette dynamique grâce à la qualité gustative supérieure de ses produits, assurée par des labels, des affinages précis et des origines chargées d'histoire.
La tradition a du bon
Il fallait tout le génie charcutier de nos ancêtres pour imaginer une recette si savoureuse à base de morceaux boudés des autres préparations. Si l’on devait définir l’andouille en trois mots ce serait « modestie » pour sa provenance de la ventrée du porc (menu, panse et chaudins), « patience » pour le travail complexe qu’elle demande, et « persévérance » puisqu’il faut 3 mois de labeur pour savoir enfin si le produit est de qualité. En tout cas, nous y faisons référence depuis deux siècles à chaque fois que nous parlons de gastronomie charcutière.
Données fournies à titre indicatif, seules les mentions portées sur les emballages des produits font foi.
Photo non contractuelle - suggestion de présentation.

Voir aussi