Dossier

Lutter contre le gaspillage alimentaire

lutter contre le gaspillage alimentaire
Image
lutter contre le gaspillage alimentaire
02 août 2019

La réduction du gaspillage alimentaire diminue l’impact environnemental de notre alimentation et permet de réaliser de vraies économies. Cela peut permettre d’améliorer la qualité des produits servis en proposant, par exemple, davantage de produits bio, locaux et de saison, sans augmenter le prix de revient des repas.

 

5 bonnes raisons d'agir* : 

  1. Faire des économies sur les achats de denrées et sur la gestion des déchets,
  2. Améliorer l’équilibre alimentaire des repas consommés,
  3. Éviter de nouvelles obligations réglementaires en tant que gros producteur de déchets organiques,
  4. Mettre en oeuvre une mobilisation interne autour de projets liés à l’alimentation,
  5. Améliorer la qualité des produits proposés grâce aux économies réalisées.

 

Comment ?

  • Etablir un diagnostic pour mesurer et analyser les causes du gaspillage,
  • Concevoir et mettre en oeuvre un plan d’action,
  • Sensibiliser le personnel et les convives,
  • Suivre l’évolution du gaspillage et pérenniser vos actions

Pour vous aider dans cette démarche, une boîte à outils est à votre disposition sur :
www.optigede.ademe.fr/gaspillage-alimentaire-diagnostic-restauration-collective

Vous pouvez également contacter l’Ademe de votre région.

 

Quelques exemples :

  • Soigner la présentation des plats pour donner envie,
  • Ajuster les quantités servies aux convives,
  • Proposer les entrées en self service,
  • Proposer des fruits et du pain de plusieurs tailles
  • Proposer le pain en fi n de ligne du self,
  • Tables d’échanges : les convives peuvent reposer les produits non entamés et d’autres peuvent se servir,
  • Gâchimètre pour le pain,
  • Peser les restes et l’afficher,
  • Sensibiliser : affiches, vidéos, quizz.
    Des affiches sont disponibles sur : www.casuffitlegachis.fr/collectivites/kit-communication et sur www.minagri-gaspillagealimentaire.tumblr.com/
Entreprise solidaire des banques alimentaires

PassionFroid est signataire du Pacte National de lutte contre le gaspillage alimentaire et partenaire de la Fédération française des banques alimentaires depuis 2013. Plus de 2500 tonnes de produits ont été données par le Groupe Pomona aux Banques Alimentaires depuis 2014, soit l’équivalent de 5 millions de repas distribués.

Afin de vous aider à servir la juste quantité à vos convives, nous vous accompagnons dans le suivi des recommandations du GEMRCN** et nous vous proposons des petits grammages dans chaque gamme de produits.

*Source : Ademe 2017
**Groupement d’Etude des Marchés en Restauration Collective et de Nutrition